Devis assurance sante
Publié le 20 Novembre 2017 à 09h37 - 614 v.

Construisez votre maison en tout quiétude grâce à une bonne assurance

L'assurance dommage ouvrage en quelques mots

L'assurance dommage ouvrage est obligatoire lorsque vous décidez de construire une nouvelle maison individuelle ou lorsque vous comptez réaliser de gros travaux immobiliers pouvant mettre en péril la construction du bien. Lorsque vous effectuez ces travaux, vous êtes couverts par l'assurance décennale obligatoire et vous êtes donc protégé des éboulements, des défauts de fabrication ou des éboulements de pierre ou de brique. Cette assurance vous rembourse automatiquement les sommes perdues sans même passer par une instance judiciaire. Elle vous protège donc des malfaçons, des vices de construction, de la non solidité du bâtiment ou du désordre ambiant qui empêche la bonne marche de la construction (effondrements, fissures...)

Les conditions de cette assurance

Vous êtes tenu de souscrire à cette assurance avant de débuter les travaux, sinon il sera trop tard si quoi que ce soit arrive sur place. Dès la réception des travaux, la garantie décennale est valable 10 ans, et l'assurance dommage ouvrage prend fin à ce moment-là. Vous disposez donc d'un délai suffisamment long pour effectuer tous les travaux de moyenne ou grande envergure dans ce laps de temps, faute de quoi il faudra tout simplement la renouveler. Lorsque vous constatez un sinistre et que vous souhaitez faire jouer votre assurance pour vous rembourser les dégâts subis, l'assureur a 60 jours pour vous dire s'il accepte de prendre en charge ce sinistre. Si sa décision est positive, il doit vous donner les moyens de rembourser ces dégâts dans les 90 jours maximum suivant la réception de la déclaration.

Comment se faire rembourser concrètement

Souvent, lorsque vous choisissez une entreprise de construction pour effectuer les travaux, vous signez la garantie d'assurance dommage ouvrage en même temps. Mais cela n'est pas automatique et vous avez libre droit de choisir l'assureur de votre choix. Il faut néanmoins que le maître d'ouvrage fasse la demande à votre assureur sous forme de lettre recommandée avec avis de réception. Une fois l'expert nommé par l'assurance, vous saurez si vous serez remboursé ou non.

Soumettez votre message à propos de cette pige si jamais vous avez l'envie de vous exprimer !

Les publications similaires de "Actu Sante"

  1. 15 Avril 2018Investir dans l'immobilier et réduire ses impôts en 2018213 v.
  2. 23 Mars 2016Toutes les arnaques ne sont pas forcément réelles sur le web1833 v.
  3. 16 Mars 2016Des internautes en pleine lutte contre l'escroquerie1857 v.
  4. 3 Mars 2016Un blog vous raconte toute l'histoire de cette assurance trompée et bafouée7773 v.